Questions sur Robotic hystérectomie …

Le New York Times

Questions sur Robotic hystérectomie

Par RONI Caryn RABIN

25 février 2013

Depuis qu’il a été approuvé par la Food and Drug Administration en 2005, la chirurgie robotique pour l’hystérectomie a été fortement annoncé. Chirurgiens promettent que l’utilisation du dispositif robotique da Vinci apportera de meilleurs résultats et une reprise plus facile, et de nombreux hôpitaux affirment que les patients connaîtront moins de douleur et moins de complications, se remettre sur leurs pieds plus rapidement.

La société qui fabrique des équipements de chirurgie robotique da Vinci promu en mai dernier à des ateliers de santé gratuits organisés par l’Office fédéral de la santé des femmes. Le dimanche, le Musée de Liberty Science in Jersey City accueillera son premier «Allons Operate Day, » offrant aux clients « hands-on » pratique scrutant les moniteurs vidéo et en utilisant les bras de robot de da Vinci pour ramasser et manipuler de petits objets.

Le coût de la nouvelle technologie est rarement mentionnée. Mais la semaine dernière, une nouvelle étude qui a évalué les résultats de plus d’un quart de million de femmes américaines a soulevé des questions sur les affirmations du fabricant. Le document, publié dans The Journal of the American Medical Association, les résultats par rapport à 264,758 femmes qui ont eu une hystérectomie soit laparoscopique ou robotisée à 441 hôpitaux entre 2007 et 2010. Les deux méthodes sont peu invasive et implique de plus petites incisions que chirurgie abdominale ouverte.

Les chercheurs ont constaté aucune différence globale des taux de complications entre les deux groupes, et aucune différence dans les taux de transfusion sanguine, même si l’une des revendications concernant la chirurgie robotique est qu’il provoque moins de perte de sang.

Mais les chercheurs ont pu constater une grande différence dans le coût. Chirurgie assistée par robot pour les coûts d’hystérectomie, en moyenne, environ un tiers de plus que la chirurgie laparoscopique.

«Il est important de séparer la commercialisation des données», a déclaré le Dr Jason D. Wright, auteur principal de l’étude, professeur adjoint d’obstétrique et de gynécologie à Columbia University Medical Center. « Pour le chirurgien, il y a un plus grand degré de mouvement et de contrôle des instruments et la visualisation est meilleure.

« Mais la question ultime est, ce que cela change résultats pour les patients? Cette étude suggère qu’il n’y a vraiment pas beaucoup de différence dans la mesure où les résultats quantifiables « .

La majorité des patients dans les deux groupes a quitté l’hôpital en moins de deux jours, bien que les patients ayant subi une chirurgie robotique étaient légèrement plus susceptibles de rentrer à la maison si tôt: 80 pour cent est rentré chez lui en moins de deux jours, comparativement à 75 pour cent de ceux qui avaient chirurgie laparoscopique.

Mais le coût des chirurgies robotiques était significativement plus élevée, avec un coût médian à l’hôpital de 8868 $, comparativement à 6,679 $ pour l’hystérectomie laparoscopique. L’étude n’a pas regardé la différence dans les factures des patients, mais selon Newchoicehealth.com. le prix moyen des patients pour une hystérectomie laparoscopique varie de 7700 $ à Dallas à 11.600 $ à Los Angeles.

Avec la chirurgie laparoscopique – parfois appelée chirurgie endoscopique – instruments étroits et une petite caméra vidéo sont insérés à travers de minuscules incisions; le chirurgien voit l’image sur un moniteur et peut couper et coudre le tissu avec les instruments. Avec la chirurgie assistée par robot, le chirurgien est assis à une console avec une vue en 3 dimensions du site chirurgical, et la technologie informatique de ses mouvements de la main se traduit par des mouvements précis et mis à l’échelle des instruments.

Même sans offrir des avantages évidents, la proportion des hystérectomies réalisées robotically a augmenté rapidement, jusqu’à près de 10 pour cent des hystérectomies en 2010 de moins de 1 pour cent en 2007, le Dr Wright a dit. chirurgies minimalement invasives pour hystérectomies sont en augmentation à travers le conseil d’administration, il a trouvé, même dans les hôpitaux ne pas effectuer la chirurgie robotique.

Dr. Myriam J. Curet, principal conseiller médical pour Intuitive Surgical, ce qui rend les systèmes da Vinci, n’a pas contesté les conclusions de l’étude, mais a déclaré que le message important était que plus de femmes ont pu recevoir des chirurgies minimalement invasives, car plus d’options sont disponibles.

« C’est bon pour les patients et pour le système de soins de santé», a déclaré le Dr Curet. Les femmes qui ne sont pas candidats à la chirurgie laparoscopique pourraient encore être candidats à la chirurgie robotique assistée, at-elle ajouté.

À l’heure actuelle, cependant, on ne sait pas comment identifier les femmes pourraient bénéficier de la chirurgie robotique et qui ferait bien avec une méthode moins coûteuse.

L’utilisation croissante de la chirurgie robotique dans les hôpitaux continuera à augmenter les coûts de la santé, a déclaré Joel S. Weissman, de Brigham and Women ‘s Hospital et co-auteur d’un éditorial publié à l’étude.

« Une fois que vous avez ce robot, la tendance est à l’utiliser pour toutes sortes de choses, pour lesquelles il peut ou peut ne pas avoir une grande valeur», a déclaré le Dr Weissman. Des études comme celle-ci, dit-il, démontrer le gaspillage de l’argent des soins de santé sur «quelque chose qui coûte beaucoup plus cher et ne propose aucun avantage supplémentaire sur les options de traitement actuelles. »

Chaque année, environ 600.000 femmes américaines ont hystérectomies. selon les Centers for Disease Control and Prevention. En 60 ans, une femme sur trois américains a eu son utérus enlevé. souvent avec ses ovaires et du col utérin.

Les critiques qui disent beaucoup trop de hystérectomies sont effectuées aux États-Unis craignent que toute l’attention à la méthode chirurgicale détourne de la question de savoir si les patients doivent être avoir la chirurgie du tout.

La plupart des hystérectomies sont prescrites pour les conditions qui ne sont pas la vie en danger, et les défenseurs craignent que les femmes ne sont pas pleinement informés des méfaits à long terme, qui peuvent inclure une perte de réactivité sexuelle, la dépression et la constipation chronique. et un risque plus élevé pour l’ostéoporose et les maladies cardiaques, a déclaré Nora W. Coffey, le fondateur du but non lucratif hystérectomie Ressources pédagogiques et Services Foundation.

« Voilà la conversation que nous devrions avoir», a déclaré Mme Coffey.

Nora W. Coffey et d’autres experts soulignent que les femmes qui envisagent une hystérectomie devraient discuter de toutes les options avec leur médecin.

¶Ask quelles sont les alternatives et si l’attente vigilante est une option. Rappelez-vous qu’il est irréversible, quelle que soit la façon dont la chirurgie est faite.

¶Learn sur les fonctions non reproductrices de l’utérus, des ovaires et du col utérin, et les conséquences potentielles à long terme associés à leur élimination, ainsi que la fonction des ovaires et du col utérin.

¶If vous avancez, discutez des avantages et inconvénients des différentes méthodes chirurgicales avec votre médecin. Interview plusieurs chirurgiens et se renseigner sur le coût et le montant d’assurance couvrira. Votre co-paiement peut varier en fonction de la méthode chirurgicale.

¶Tell votre chirurgien si vous ne voulez pas que vos ovaires et du col utérin enlevés.

Nous sommes intéressés par vos commentaires sur cette page. Dites-nous ce que vous pensez.

RELATED POSTS

Laisser un commentaire